Questions Réponses d'ANTALIS : P.Lebard + 30 salariés de la holding Sequana repris par ANTALIS.

La société a reçu des questions écrites d’un actionnaire qui a ainsi fait usage de la faculté qui lui est offerte par l’article L. 225-108 du code de commerce. Il s’agit de la lettre en date du 22 mai 2019 de l’association des actionnaires minoritaires de sociétés cotées (ASAMIS), adressée à M. Pascal Lebard en sa qualité de Président du conseil d’administration, reçue par courrier électronique le 22 mai 2019 ...

Tags: 

La désespérance d'un ex-salarié de Sequana met en lumière les responsabilités

La désespérance d'un ex-salarié de Sequana met en lumière les responsabilités. Mardi 23 avril, la gendarmerie de la Charte-sur-Loir a constaté le suicide d'un ex-salarié d'Arjowiggins. Ce père de famille, agé de 53 ans, faisait partie des 568 salariés de l’usine Arjowiggins de Bessé-sur-Braye qui viennent de se voir notifier leur licenciement. Il travaillait depuis plus de 25 ans dans le secteur "finition". Nous présentons nos condoléances à sa famille dans ces circonstances particulièrement douloureuses...

Les actionnaires d’ANTALIS seront-ils floués au profit de la raison d’Etat ?

Les actionnaires d’ANTALIS seront-ils floués au profit de la raison d’Etat, avec la duplicité des dirigeants du Groupe ? Un projet de conversion des dettes en actions, accompagné d’un abandon de créances, avec à la clé une forte dilution des actionnaires se prépare-t-il ?

Tags: 

Grand Débat National : demande d'intervention de l'Etat pour limiter les rémunérations et plans de départ des dirigeants de sociétés en difficulté

Lorsque l'Etat soutient les entreprises en difficulté, il devrait imposer en contrepartie aux dirigeants un plafonnement de leurs rémunérations. Pourquoi Pascal Lebard doit-il gagner plus que le Premier ministre alors qu'il a contribué à la ruine des sociétés qu'il dirige ? Pourquoi un plan de départ de plusieurs millions d'euros ? L'état et la Justice en France sont trop conciliants envers les dirigeants qui ruinent les actionnaires et les salariés de leurs entreprises...

Tags: 

MBWS : Feux verts pour COFEPP ! L’avenir ?

La COFEPP a obtenu les accords conditionnels à son projet. Avec l’accord de l’Autorité de la Concurrence française le 28 février après celle de la Pologne et celle de l’AMF, la COFEPP peut désormais mettre en œuvre son plan. Les cessions exigées sont très limitées : la marque Porto Pitters chez MBWS et la marque de tequila, TISCAZ de la COFEPP...

Tags: 

Après avoir contribué à la ruine des actionnaires de Sequana, la BPI va-t-elle continuer avec ceux d'Antalis ?

La politique de restructuration industrielle menée par l'Etat – via le CIRI et BPI France Participations – n'a nul besoin d'être assumée par d'autres que l'Etat lui-même. C'est pourtant ce qu'assument en grande partie et contre leur gré les actionnaires de Sequana, et maintenant d'Antalis, depuis l'entrée au capital de Bpifrance Participations (ex FSI) en 2012, alors même que celle-ci est actionnaire minoritaire des deux structures...

SEQ : Intervention du 13 février à l'Assemblée nationale pour Arjowiggins

M. Christian Jacob : Monsieur le Premier ministre, à Jouy-sur-Morin, en Seine-et-Marne, nous assistons à la mort programmée d’une filière industrielle française. Arjowiggins Security était, jusqu’à une période récente, un leader mondial et une référence ; ses ouvriers possèdent un savoir-faire et une technicité reconnus dans le monde entier. L’État, via BpiFrance, la Banque publique d’investissement, a injecté, tenez-vous bien, 250 millions d’euros, depuis cinq ans, dans l’entreprise Sequana...

Tags: 

Pages

S'abonner à ASAMIS RSS